Connect with us

High-Tech et Actu Tech

Ondes des téléphones portables : quelques recommandations

Published

on

ondes smartphone - image

À l’heure actuelle, presque tout le monde utilise un téléphone portable. Ce dernier est employé aussi bien dans l’univers professionnel que pour les relations personnelles. Pourtant, son usage n’est peut-être pas sans danger, notamment à cause des ondes électromagnétiques qu’il émet. Mais ces ondes sont-elles vraiment nuisibles pour la santé ? Et comment s’en protéger ? Le point dans les quelques lignes qui suivent.

À propos des ondes des téléphones portables

Éloigner le mobile de la tête - image

Les ondes électromagnétiques sont une composante destinée à faire fonctionner un téléphone portable. Mais elles se retrouvent également dans les appareils électroménagers que l’on utilise au quotidien, dans les alarmes sans fil, dans les terminaux de paiement sans fil et dans les automobiles électroniques. Elles se propagent dans l’air et transportent des informations. Cela rend la communication possible entre deux individus éloignés l’un de l’autre. Cela permet aussi de naviguer sur la toile.

Selon les dires de certains scientifiques, les ondes électromagnétiques seraient un potentiel facteur à l’origine du cancer du cerveau. À noter que ce propos est encore remis en question par de nombreux chercheurs. On affirme également que celles-ci sont l’un des premiers responsables des maux de tête et du stress. Les problèmes d’infertilité chez l’homme sont aussi associés aux ondes. Que ces affirmations sur les effets des fréquences émises par le téléphone mobile aient des impacts sur la santé ou non, des mesures de sécurité s’imposent toujours. Comme cet appareil est indispensable au quotidien, il n’est nullement pas question de ne plus s’en servir. Puisque l’on passe plusieurs heures par jour devant son mobile, il faut juste s’assurer de réduire l’exposition aux ondes électromagnétiques. Mais comment ? Quelques bons comportements sont à adopter.

Éloigner le mobile de la tête

Toujours éloigner le téléphone portable à une distance de 10 centimètres du visage est l’idéal. Le mode haut-parleur est ainsi suggéré. Et pourquoi ne pas privilégier le kit mains libres ? Grâce à ce dispositif, le mobile n’est pas placé à côté des oreilles, et donc de la tête, au moment des appels téléphoniques. Cet accessoire est surtout recommandé quand on doit entretenir de longues conversations avec la personne à l’autre bout du fil. Le seuil de 5 ou 6 appels de 2 à 3 minutes par jour ne doit pas être dépassé. Plus de 15 heures d’appel par mois pourraient être fatales pour la santé d’un individu.

En outre, il est de loin préférable d’envoyer des messages pour communiquer. Cette solution émet moins d’ondes électromagnétiques. La nuit, avant de dormir, il faut éviter de mettre l’appareil allumé sous ou près de l’oreiller. Il faut le placer sur une table de chevet ou mieux encore dans une autre pièce que la chambre à coucher. Le ranger dans la pochette de sa chemise ou à l’aisselle est aussi une erreur fréquente que l’on commet. Enfin, lors d’un trajet en train ou en voiture, il faut éviter autant que possible d’émettre des appels.

Miser sur les dispositifs anti-ondes

patch anti-onde - image Depuis ces dernières années, on assiste à la popularité grandissante des patchs anti-ondes. Ces objets se déclinent en plusieurs formes. Scotchés à l’arrière des téléphones, ils contribuent à la réduction de l’exposition. Certains médecins les recommandent. C’est pour cette raison qu’ils sont utilisés par de nombreux groupes et institutions de tous les types. Néanmoins, il est important de savoir que certains outils anti-ondes sont peu ou pas efficaces.

Ceux-ci sont tout simplement proposés sur le marché sur des bases farfelues. Il faut donc prendre le temps de rechercher des solutions dont l’efficacité a été réellement prouvée.

Bien choisir son téléphone portable

Tous les mobiles sont différents en termes d’émission d’ondes. Avant l’achat d’un smartphone adapté à ses besoins , il convient donc de s’informer sur le DAS (Débit d’Absorption Spécifique) de celui-ci. Ce renseignement ne doit en aucun cas être dissimulé par le fabricant. Il est toujours spécifié sur la notice de chaque produit. Cet élément permet au consommateur de connaître l’impact du mobile sur son organisme, en tout particulier son cerveau. En France, cet indice ne doit jamais dépasser les 2 Watt par kilogramme. Dans la mesure du possible, les enfants âgés de moins de 15 ans, les individus fragiles et les femmes enceintes ne doivent pas utiliser le téléphone portable. Cette catégorie de personne est beaucoup plus susceptible d’être touchée par les impacts des ondes électromagnétiques sur la santé.

Je veux tout savoir, et même le reste. Je me passionne pour tout ce qui télécoms, digital et communications. Je me renseigne quotidiennement sur l'actualité pour vous la retranscrire ici.

Continue Reading