Connect with us

Téléphonie

Quelques conseils pratiques pour changer d’opérateur mobile

changer d’opérateur mobile - image

Avec les nombreuses offres de forfaits mobiles proposées par certains opérateurs, les consommateurs se laissent séduire aisément. En effet, soucieux de satisfaire leurs clients, ils font des promotions toutes les semaines. De plus, les procédures se sont simplifiées avec le temps, ce qui leur permettent de changer d’opérateur mobile plus facilement.

Changer d’opérateur mobile en conservant la ligne téléphonique

Avant de procéder au changement d’opérateur, la plupart des utilisateurs préfèrent garder leur numéro de téléphone. Concrètement, le consommateur a la possibilité de changer d’opérateur en conservant sa ligne téléphonique. Il s’agit certainement de l’option la plus pratique, car le propriétaire du numéro n’aura plus à informer ses proches ni à mémoriser un nouveau numéro. En effet, il continuera à utiliser son ancien numéro.

De plus, la démarche est très simple puisqu’il suffit de contacter gratuitement le 3179 pour obtenir son code RIO. Il s’agit du Relevé d’Identité Opérateur qui est un identifiant unique comprenant une combinaison de 12 chiffres. Ce code est donc associé à chaque numéro de téléphone. Au moment de la souscription, l’individu doit demander à conserver son numéro de téléphone portable. Il n’y a plus qu’à communiquer le code en question à son nouvel opérateur, et celui-ci s’occupe du reste.

Changer d’opérateur mobile avant la fin du contrat

changer d’opérateur mobile et résilier son contrat - imageTout client a également la possibilité de changer son opérateur, même avant la fin du contrat de l’ancien. Il devra juste envoyer une lettre de résiliation au service client de ce dernier, quel que soit son type de forfait (avec ou sans engagement). La lettre doit contenir un certain nombre d’informations, dont l’identité du contrat mobile s’il s’agit d’une tierce personne, le numéro de contrat ainsi que la date de résiliation souhaitée.

Il est préférable de transférer ce courrier avec accusé de réception. De cette manière, l’intéressé peut le présenter comme preuve au cas où le service client tarde à lui répondre. De son côté, l’ancien opérateur peut de même informer son client que son contrat arrive bientôt à son expiration. Dans tous les cas, il est plus prudent de le contacter pour comprendre les démarches avant de résilier le contrat.

Renouveler son offre sans demander la portabilité du numéro

Quelle que soit la cause, il est aussi possible de résilier son forfait mobile actuel en demandant de supprimer son numéro. De nombreuses personnes le font uniquement pour des raisons de sécurité par exemple. Il se peut que des individus inconnus les contactent pour X raison. Il est tout à fait normal de vouloir à tout prix changer d’opérateur avec la portabilité du numéro de mobile. Bien sûr, ce cas est sans aucun doute le moins fréquent, mais il existe bel et bien. Pour ce faire, le code RIO est inutile et la démarche est différente.

Ceux qui souhaitent changer d’opérateur sans garder leur numéro de téléphone devront envoyer une demande de résiliation par lettre recommandée. S’ils envisagent également de résilier le forfait mobile, ils enverront de même une lettre recommandée sans avoir à se déplacer. Une fois que l’opérateur a reçu la lettre, il dispose d’un délai de 10 jours afin de satisfaire la demande du concerné. Ce dernier est aussi à même de choisir la date de résiliation. Toutefois, celle-ci doit intervenir dans un délai de 60 jours après la réception du courrier par l’opérateur.

Être attentif au délai de changement d’opérateur

Ce délai dépend de l’option choisie par l’utilisateur. S’il a pris l’offre avec la portabilité du numéro, il dispose de deux jours ouvrables ou trois au maximum. Cette fameuse période comprend, entre autres, l’enregistrement de l’abonnement, la récupération de la ligne et la résiliation du contrat de l’ancien opérateur.

Si l’individu a choisi de ne pas conserver le numéro de mobile, le délai ne dépasse pas les 10 jours, ce qui va permettre au nouvel opérateur de réaliser les procédures nécessaires à la création d’une nouvelle ligne téléphonique. Toutefois, il se peut que ces délais soient plus longs que prévu si le concerné procède par une souscription via Internet ou par téléphone. Quoi qu’il en soit, il est recommandé de demander les conditions générales de vente qui est la base même des relations contractuelles entre les deux parties.

Continue Reading