Connect with us

Téléphonie

Démarchage téléphonique : comment lutter contre cette pratique ?

Démarchage téléphonique - image

Le démarchage téléphonique abusif est un fléau qui pourrit la vie des Français. Et pourtant, certaines personnes osent dire qu’il s’agit d’un travail lucratif. L’objectif des démarcheurs est de recueillir les données personnelles de leurs victimes afin de les utiliser à des fins commerciales. Et le pire c’est qu’ils sont de plus en plus nombreux. Bien entendu, il existe des solutions pour lutter contre le démarchage téléphonique.

Pourquoi dit-on que le démarchage téléphonique est un fléau ?

lutter conte le démarchage téléphonique - image

Les appels téléphoniques émis par les démarcheurs sont insupportables, personne ne peut dire le contraire. Ils répètent toujours les mêmes phrases et les mêmes arguments. Et le pire c’est qu’ils insistent pour parvenir à leurs fins. D’après un sondage réalisé par OpinionWay , les consommateurs sont agacés par cette pratique. Plus clairement, 92 % des personnes interrogées trouvent que le démarchage téléphonique est énervant. Et pourtant, certaines entreprises continuent d’adopter cette approche commerciale pour développer leurs activités. En tout cas, la loi est claire à ce sujet : les sociétés qui ne respectent pas la réglementation en vigueur sont passibles d’une amende de 75 000 à 300 000 euros.

À noter que le RGPD (règlement européen sur la protection des données personnelles) est entré en vigueur le 25 mai 2018. Cette nouvelle loi renforce la protection des données personnelles des consommateurs. En d’autres termes, les démarcheurs travaillant pour des entreprises européennes n’ont pas le droit d’utiliser les données de leurs clients. Bien entendu, ils pourront les employer à des fins commerciales, à condition d’obtenir le consentement de ces derniers. Autrement, ils risquent d’être sanctionnés lourdement. Malgré cela, les victimes du démarchage téléphonique abusif sont toujours nombreuses en France. Heureusement qu’il existe des solutions efficaces pour lutter contre ce fléau.

S’inscrire sur une liste rouge ou orange

Pour éviter d’être contactés par des démarcheurs, les consommateurs doivent s’inscrire sur une liste rouge ou orange. Ils pourront ainsi mener une vie normale, finis les appels téléphoniques commerciaux abusifs. D’ailleurs, la procédure de souscription est facile à réaliser. Il suffit de contacter le service client de son opérateur mobile. Il s’agit bien entendu d’un service gratuit accessible via internet. L’intéressé n’aura qu’à remplir un formulaire en ligne sur le site de son opérateur. Ainsi, les démarcheurs téléphoniques ne pourront plus lui pourrir la vie.

Quoi qu’il en soit, tous les opérateurs ne proposent pas une liste rouge ou orange à leurs consommateurs. Mais la plupart d’entre eux possèdent ce genre de service en ligne. L’abonné devra accéder à l’espace client de l’opérateur, et remplir un formulaire pour s’inscrire sur la liste en question. Bien sûr, l’abonné devra faire un choix. Chacune de ces solutions lui permettra de lutter contre le démarchage téléphonique. La liste orange s’adresse aux individus qui ne souhaitent pas que leurs données personnelles soient utilisées à des fins commerciales. Malgré cela, les coordonnées de tout consommateur seront toujours présentes dans l’annuaire. La liste rouge, quant à elle, permet de rayer son numéro des annuaires téléphoniques disponibles sur internet.

S’inscrire sur la liste Pacitel ou sur la nouvelle liste d’opposition (officielle) ?

demarchage telephonique et solutions - imageL’association Pacitel propose une liste permettant de lutter contre le démarchage téléphonique. Grâce à telle, le titulaire d’une ligne ne recevra plus des appels téléphoniques de prospection commerciale émis par n’importe quelle entreprise. S’il est abonné à l’un des services d’une société, celle-ci pourra toujours le contacter. À noter que seules les firmes affiliées à l’association Pacitel sont concernées par cette liste. En clair, elles n’ont pas le droit d’appeler les numéros (fixes ou mobiles) qui y figurent. L’avantage c’est que l’abonné peut inscrire jusqu’à 6 numéros sur la liste Pacitel. Il s’agit bien entendu d’un service gratuit. Pour ce faire, il faut se rendre sur le site web de cette association et remplir le formulaire qui s’y trouve.

L’inscription à la liste de Pacitel n’est pas la seule solution pour lutter contre le démarchage téléphonique. Il existe en effet une autre alternative : la nouvelle liste d’opposition officielle (créée en 2015). Elle a vu le jour grâce à la loi Hamon du 17 mars 2014. Il s’agit d’une liste d’opposition à la prospection commerciale permettant aux consommateurs d’échapper au démarchage téléphonique intempestif. Une fois inscrit sur cette liste, tout individu ne recevra plus d’appels publicitaires. Bien sûr, l’inscription est entièrement gratuite. Il faut toutefois retenir que la durée de cette protection est limitée à 3 ans. En outre, il est possible de se désinscrire de la nouvelle liste d’opposition à tout moment. Il suffit d’ailleurs de visiter le site prévu à cet effet pour s’inscrire. Il ne reste plus qu’à indiquer les numéros (fixes ou mobiles) concernés.

Continue Reading