Connect with us

A qui est ce numéro ?

Numéros surtaxés : comment les reconnaître ?

Published

on

numéros surtaxés - image

Il faut reconnaître que les appels et SMS surtaxés pourrissent la vie quotidienne des Français. Et le pire c’est qu’ils deviennent de plus en plus chers. Heureusement qu’il existe des solutions pour lutter contre ces nouveaux modes d’escroquerie. D’ailleurs, il est tout à fait possible d’identifier les numéros surtaxés. Plus de détails dans cet article.

Voici tout ce qu’il faut faire pour reconnaître les numéros surtaxés

Vérifier le chiffre suivant le « 0 » initial du numéro

En général, il existe différents types de numéros de téléphone. Ils peuvent être divisés en trois catégories bien distinctes : les numéros fixes, ceux mobiles et ceux spéciaux (payants et gratuits). Si le numéro commence par 01, 02, 03, 04, 05 ou 09, il s’agit forcément d’un numéro fixe. Dans l’hypothèse où le chiffre précédant le 0 initial est 6 ou 7, c’est sûrement un numéro de téléphone portable. Les numéros spéciaux commencent toujours par 08, y compris ceux surtaxés. Il faudra donc s’en méfier, car les arnaqueurs expérimentés les utilisent pour parvenir à leurs fins. Les numéros commençant par 081, 082 ou 089 sont les pires numéros surtaxés qui existent. La raison est simple, le service est payant, et le coût supplémentaire de l’appel est toujours élevé.

Vérifier la longueur du numéro suspicieux

Les numéros surtaxés sont généralement courts. Mais il y en a aussi d’autres qui sont plus longs. Dans tous les cas, il est facile de les reconnaître. Les numéros composés de 4 chiffres qui commencent par 3 sont payants. C’est aussi le cas de ceux à 6 chiffres commençant par 118. Malgré cela, ils incluent des services de renseignement téléphoniques (parfois intéressants).

Bien évidemment, s’il s’agit d’un numéro fixe, le prix de l’appel est fixé en fonction de la région indiquée (01, 02, jusqu’à 05). En revanche, la facture d’appel de l’abonné sera plus salée s’il téléphonait un numéro commençant par 081, 082 ou 089. Le coût de la communication téléphonique oscille entre 6 à 80 centimes par minute ou 15 centimes à 3 euros par appel.

Recourir à l’annuaire inversé des numéros de SVA

solutions pour les numéros surtaxés - image

Les numéros des services à valeur ajoutée (SVA), aussi appelés numéros spéciaux, sont parfois surtaxés. Il s’agit plus précisément des numéros de téléphone commençant par 08. Ils sont payants et incluent des coûts supplémentaires (parfois élevés). Bien entendu, il ne faut pas confondre le prix de la communication téléphonique et celui du service. Quoi qu’il en soit, il existe des numéros spéciaux (08) gratuits, à l’instar des numéros verts. En voici quelques exemples : 0800, 0801, 0803, 0804, 0805.

Il faut consulter l’annuaire inversé des numéros de services à valeur ajoutée (SVA) en cas de doute sur un numéro. S’il s’agit d’une tentative d’escroquerie, il ne faut pas hésiter à le signaler sur l’annuaire SVA. En ce qui concerne la tarification des numéros surtaxés et non surtaxés, l’association SVA a mis en place une solution imparable. Les numéros de téléphone colorés en violet sont payants, les services gratuits avec un coût supplémentaire sont en gris, et les numéros colorés en vert sont gratuits.

Numéros surtaxés : Quid des arnaques téléphoniques?

Les arnaques liées aux appels ou SMS surtaxés sont de plus en plus fréquentes. Et la liste des victimes continue de s’allonger. Comme on le sait déjà, les numéros qui commencent par 08 s’accompagnent parfois de coûts exorbitants. Si l’appelant raccroche dès qu’on répond à son appel, c’est déjà un signe alarmant. Les appels et les SMS incitant à rappeler un numéro pour récupérer un colis (cadeau) font également partie des techniques d’escroquerie les plus fréquentes. Non seulement la communication téléphonique sera surtaxée, mais l’abonné risque aussi de perdre tout son argent à la banque. Bien entendu, les arnaqueurs utilisent pour la plupart des cas le nom d’une société pour parvenir à leurs fins.

La meilleure solution pour se protéger des arnaques téléphoniques consiste à bloquer le numéro. Il suffit de l’enregistrer dans la liste noire (ou Blacklist) du répertoire de son téléphone. En cas de démarchage téléphonique abusif, il ne faut pas avoir peur de dénoncer le numéro. Pour ce faire, la victime devra envoyer un SMS au 33 700 en tapant « Spam vocal 01 XX XX XX XX ». Le numéro de téléphone suspect doit bien sûr apparaître dans le message. Le 0 811 02 02 17 est également une autre alternative. Cerise sur le gâteau : il s’agit d’un service gratuit.

Je veux tout savoir, et même le reste. Je me passionne pour tout ce qui télécoms, digital et communications. Je me renseigne quotidiennement sur l'actualité pour vous la retranscrire ici.

Continue Reading